Un Si Grand Soleil – ce qui vous attend dans la semaine du 3 au 7 décembre [SPOILERS] – News Séries à la TV


Cette semaine dans « Un Si grand soleil »… Tandis que Julien et Alice se séparent, Enric se retrouve confronté à un dilemme cornélien : livrer des informations compromettantes sur L Cosmétiques, ou être dénoncé pour homicide involontaire…

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur les prochains épisodes diffusés cette semaine sur France 2 !

Une séparation aux conséquences lourdes pour Théo

Julien annonce à Claire qu’il veut divorcer. Il quitte le domicile conjugal définitivement. Il presse Claire afin qu’ils emménagent ensemble, mais elle préfère prendre son temps et ne pas se précipiter. De son côté, Manu est déstabilité par son entrevue avec Claire, au point d’en oublier Cécile, avec qui il entretient une liaison passagère. Claire, elle, souffre du rapprochement entre Théo et Alice. Son fils passe beaucoup de temps chez les Bastide, et se rapproche beaucoup d’Inès en faisant du roller avec elle, ce qui n’échappe pas à l’oeil de Manon, prête à tout pour faire payer à son demi-frère le divorce de ses parents. Elle le fait remarquer à Dylan pour essayer de susciter sa jalousie, et elle n’a pas tort : Inès et Théo finissent par s’embrasser. Elle regrette immédiatement, mais Théo ne peut s’empêcher de lui envoyer des messages. Dylan les voit, et les deux ados en viennent aux mains sous ses yeux. Dylan lui demande de couper tout contact avec Théo.

Vent de panique à la paillotte

Davia pardonne à son frère de lui avoir posé un lapin, mais elle ne comprend pas que Gaëlle veuille cacher leur relation au commissariat. A-t-elle honte de son frère ? Son discours fait qu’Alexandre en vient à se vexer de la froideur de la jeune femme sur leur lieu de travail. Il pense n’être qu’une aventure sans lendemain à ses yeux; mais le soir, Gaëlle le surprend en annonçant leur relation à tous leurs collègues réunis ! Au sein de la colocation, Davia remarque que Jo enchaîne les coups d’un soir dans le dos de Sofia, et ne peut s’empêcher de le dire à sa collègue. Virgile lui conseille de la quitter : Jo est égoïste et ne changera pas ! Mais Sofia n’arrive pas à se décider à rompre. Elle est vite accaparée par d’autres soucis : le lendemain, Virgile reçoit une demande de fermeture de la paillotte pour non-conformité. il en est persuadé : c’est un coup de Faure pour se venger de lui et de sa relation avec Eve. tandis que Léa en informe Eve, Sofia donne le rapport à Jo pour que son journal révèle le scandale, mais c’est un de ses collègues qui récupère l’affaire car Jo est en conflit d’intérêts en sortant avec Sofia. Conséquence : l’article est désastreux. Les clients fuient le bar. Sofia décide de confronter Faure. Elle s’emporte et le gifle. Faure s’empresse de porter plainte. Leurs ennuis sont loin d’être terminés…

L Cosmétiques en péril 

En échange de la composition de sa crème miracle, Maryline obtient que Gary soit embauché en tant que commercial chez L Cosmétiques. L’avenir de l’entreprise semble désormais plus serein pour Julien, à deux dogits de décrocher une aide financière qui la sauverait définitivement.

Monique reçoit les résultats ADN d’Enric et de Gabriel. Ils sont négatifs : ils n’ont pas de lien de filiation. Elle se sent alors coupable d’avoir douté de son mari, mais a de plus en plus de mal à comprendre son changement d’humeur. Enric en effet, cache son anxiété tant bien que mal, toujours soumis au chantage d’OCI. Il doit obtenir le bilan comptable de L Cosmétiques, sans quoi il sera dénoncé à la police pour le délit de fuite. Jo est effarée d’apprendre qu’Enric a hébergé le fils de la femme qu’il a tuée accidentellement. Elle lui conseille de donner à son maître-chanteur ce qu’il veut sur son entreprise, où il risque de finir en prison. Le soir, alors qu’il s’introduit dans les bureaux pour copier les fichiers de l’ordinateur de Julien, il tombe sur Gary, mais celui-ci, obnubilé par son nouveau poste, ne voit rien de suspect dans sa conduite. Il revoit son maître chanteur, qui lui révèle le bon de commande falsifié par Julien Bastide pour rassurer leurs créantiers quand l’entreprise était au bord de la faillite. Enric est sous le choc. Poussé à bout, il songe au pire… avant de se raviser et de se confier à Claire. Il lui dévoile tout, et lui demande de mettre en garde Julien sur l’avenir de sa société. Claire confronte alors Elisabeth, mais cellec-ci ignore tout du chantage exercé par son associé sur l’un des ses employés. Elisabeth comprend immédiatement de quoi il s’agit : son bras-droit et amant a tout manigancé. Elle promet à Claire de tout arranger.



Source link