Disney+ n’a pas réintégré à son catalogue l’épisode des Simpson avec Michael Jackson



L’épisode avait déjà été retiré par la Fox avant le rachat de Disney en mars 2019.

C’est le résultat de la fameuse ‘Cancel Culture’. La suppression pure et simple d’une œuvre associée à une polémique ou une affaire judiciaire. C’est au tour de Disney+ d’être dans la tourmente, ou plutôt de l’éviter en ne réintégrant pas un épisode des Simpson dans leur catalogue. La raison ? L’apparition de Michael Jackson au doublage d’un personnage secondaire.

Dans Mon pote Michael Jackson (Stark Raving Dad en V.O.), épisode 1 de la saison 3, Homer se retrouve dans un hôpital psychiatrique façon Vol au-dessus d’un nid de coucou et fait la connaissance d’un patient qui clame qu’il est le Roi de la Pop. Chauve et bouffi, il est méconnaissable, sauf si l’on prend en compte la voix haut perchée de MJ.

Sortie en 1991, l’épisode a été retiré du catalogue des Simpson en mars dernier mais également du circuit commercial (Blu-ray, DVD et autre streaming légal) à cause du récent documentaire d’HBO, Leaving Neverland, qui apportait de nouveaux témoignages accablants sur l’affaire Michael Jackson.

Quasiment à la même période, Disney rachete la 20th Century Fox et se réapproprie la série créée par Matt Groening en 1989. Lancée en novembre, la plateforme de SVOD Disney+, qui arrivera chez nous en mars 2020, a décidé d’effacer littéralement l’existence de cet épisode. Comme si de rien n’était, comme s’il n’avait jamais vu le jour. Cette prise de position s’inscrit dans la démarche de la Fox peu de temps avant son rachat.

James L. Brooks, producteur exécutif historique des Simpson, avait expliqué la démarche originelle au Wall Street Journal il y a quelques mois : « Le documentaire donnait de nouvelles preuves d’un comportement monstrueux. C’était clairement le seul choix que nous avions [de faire disparaître cet épisode, ndlr]. Je suis systématiquement opposé au fait de brûler des livres, de quelque manière que ce soit. Mais ceci est notre livre et nous avons le droit d’en retirer un chapitre.«  L’épisode est néanmoins encore trouvable sur Internet, notamment sur la plateforme YouTube, ce qui prouve que rien ne disparaît vraiment définitivement à notre époque.





Source link