American Crime Story, Ryan Murphy, les Emmy Awards… trois questions à Darren Criss !


Diffusée en mars dernier sur Canal+ et toujours disponible en replay, la saison 2 d' »American Crime Story » revient sur l’assassinat du styliste italien Gianni Versace. L’ancien membre de « Glee » Darren Criss y tient l’un des rôles centraux. Rencontre.


1/5

AlloCiné : Dans la saison 2 d’American Crime Story, vous jouez le tueur en série qui assassine Gianni Versace. Un tout autre registre pour vous que l’on a découvert dans Glee. Ce n’était pas difficile d’interpréter un personnage comme ça ?

Darren Criss : Oui et non. L’hésitation de ma réponse vient du fait qu’on ne connaît Andrew qu’à travers les choses horribles qu’il a faites. Et nous avons tendance à nous mettre à distance de ça en se disant qu’il doit être vraiment différent de nous. Mais la vérité c’est qu’on a plus d’un point commun avec lui. Donc je n’incarne pas seulement une personne qui a tué des gens mais aussi quelqu’un de profondément humain. Et c’est cet aspect là que j’ai essayé de montrer. Car c’était aussi quelqu’un de charmant, adorable et aimant faire la fête… Ce n’est pas un super vilain dans un film de super-héros.

Les critiques ont été unanimes sur votre prestation dans la série et on parle même d’une nomination aux Emmy Awards…

Je pense que tout le crédit doit revenir à l’équipe de la série. Ryan Murphy a le don pour faire pleuvoir les prix. Quand on fait partie de sa team, on peut avoir cette chance de remporter des trophées. Mais personnellement, c’est quelque chose à laquelle je ne prête pas trop d’attention. C’est très flatteur, mais je préfère ne pas y penser. J’ai déjà gagné à la loterie en travaillant sur cette série.

Vous avez justement travaillé trois fois avec Ryan Murphy, si on compte American Horror Story. Comment expliquez-vous son succès et comment décririez-vous sa manière de travailler ?

Sur Versace, c’est la première fois que je travaille vraiment avec lui. C’était mon boss et mon collègue sur Glee et American Horror Story. Ça a toujours été un ami et un soutien indéfectible mais on ne s’était jamais posé ensemble pour discuter et échanger nos idées. C’était une véritable collaboration, j’étais là depuis le début – alors que dans Glee je suis arrivé en cours de route. Ryan est vraiment un visionnaire. Il est assez intelligent pour s’entourer de personnes qui peuvent mettre en oeuvre sa vision. Il est créatif, passionné et suit vraiment son instinct. Je me sens vraiment heureux de l’avoir dans mon entourage.

 



Source link