Dragon Ball Heroes : notre résumé du premier épisode – News Séries à la TV


Le premier épisode du tout nouvel animé « Dragon Ball Heroes » était diffusé ce week-end au Japon. Que retenir du pilote de cette série qui ne s’ancre pas dans la chronologie officielle de la franchise ?

D.R.

Après plusieurs semaines d’attente, les fans japonais sont enfin pu découvrir Dragon Ball Heroes (la série n’est pour l’heure diffusée dans aucun autre pays). Dans cet animé adapté du jeu vidéo éponyme (également inédit en France), Gokû et Vegeta interrompent leur entraînement pour se rendre sur la planète Prison où est retenu prisonnier Trunks du futur.

Sur place, les deux Saiyens font la rencontre d’un certain Fuu, qui leur annonce que pour quitter les lieux, ils devront réunir les sept Dragon Balls, chacune détenue par un ennemi surpuissant. Lors de cet épisode d’introduction, un premier affrontement oppose Gokû à… lui-même, ou tout du moins son double issu d’un univers alternatif, ce qui explique pourquoi ce dernier se bat en Super Saiyan 4 (propre à Dragon Ball GT, une autre série non-canon de la saga).

Dragon Ball : pourquoi le succès de la franchise n’est pas près de s’arrêter

D’une durée d’à peine huit minutes, ce premier épisode a en outre permis d’introduire les futurs méchants de la série ; ainsi, la dernière scène du pilote marque la rencontre de Trunks et de Cooler, tandis que l’écran de contrôle du mystérieux Fuu tease les présences à venir du pirate de l’espace Bojack mais aussi du roi Cold, le père de Freezer. Enfin, un personnage non-identifié (surnommé par Fuu le « Saiyan maléfique ») a également été aperçu dans les ultimes secondes de l’épisode.

Non-officielle, Dragon Ball Heroes permettra aux fans de patienter jusqu’à la sortie le 14 décembre prochain du film Dragon Ball Super, suite directe de l’animé dont la diffusion s’est arrêtée en mars dernier. Le deuxième épisode de Dragon Ball Heroes sera, quant à lui, diffusé le 16 juillet prochain au Japon.

La bande-annonce de l’animé hors-série Dragon Ball Heroes :



Source link