Gueule d’ange – film 2018



Une réalisatrice multi-casquettes

Gueule d’ange est le premier long métrage de Vanessa Filho. Avant ça, elle réalise à l’âge de 19 ans un moyen-métrage, Primitifs, puis évolue pendant de nombreuses années dans le milieu musical où elle réalise des clips, des documentaires et est membre du groupe Smoking Smoking. Également photographe, elle finit par revenir à ses premières amours avec le cinéma : « le désir – l’obsession – de faire du cinéma ne m’a jamais quittée. C…
Lire plus

Note d’intention

À travers ses deux personnages principaux, Vanessa Filho voulait raconter la dépendance, le manque d’amour et le sentiment d’insécurité. Ce qui l’intéressait chez Elli, c’est sa solitude mais aussi sa renaissance, « sa faculté à faire cohabiter avec sa douleur un désir immense de vie ». Quant à Marlène, elle était bouleversée par son impuissance, sa fragilité, son manque de repères, et d’espoir. La réalisatrice précise : « c’est&…
Lire plus

Écriture à plusieurs mains

L’écriture de Gueule d’ange a duré plusieurs années. Une fois le premier traitement de son scénario achevé, Vanessa Filho a collaboré avec Diastème pour le développer, l’adapter et le dialoguer. Sur la dernière partie du film, François Pirot est venu en consultant : « Nos échanges pluriels ont contribué à rendre les émotions encore plus palpables, notamment la dépression de Marlène, sans pour autant jamais la commenter ».



Source link