Pourquoi les satires bourgeoises de Luis Buñuel sont une vision parfaite de la pandémie