Samira Wiley (The Handmaid’s Tale) : « J’aimerais vraiment ressembler à Moira »


Samira Wiley était de passage au Festival de Télévision de Monte-Carlo pour parler de sa série « The Handmaid’s Tale », disponible en US+24 sur OCS tous les jeudis. Une actrice impliquée et débordante d’énergie que nous avons rencontrée.


Samira Wiley au micro d'AlloCiné lors du Festival de Télévision de Monte-Carlo

Samira Wiley au micro d’AlloCiné lors du Festival de Télévision de Monte-Carlo
+

© AlloCiné

1/4

AlloCiné : Moira est l’un des personnages marquants d’Handmaid’s Tale : la servante écarlate. Aviez-vous discuté de votre personnage avec le showrunner ?

Samira Wiley : Oui bien sûr, et aussi avec Margaret Atwood. Elle était vraiment impliquée dans la première saison. Donc nous avons discuté tous ensemble pour essayer de définir la personnalité de ce personnage. Dans le livre, Moira est une femme blanche, ce que je ne suis pas. Après mon audition, j’ai travaillé sur mon personnage, afin de la faire mienne.

Vous vous retrouvez quand-même un peu chez elle ?

J’essaye de prendre un peu de chaque personnage que je joue. Dans le cas présent, j’aimerais vraiment ressembler Moira, parce que je l’admire tant. C’est une femme forte. Il y a certains aspects de sa personnalité que j’aimerais intégrer à ma propre vie. Elle est ce porte-parole qui prend la défense des plus faibles et leur permet de faire entendre leur voix. C’est ce que j’essaye de faire désormais, en étant ambassadrice pour les jeunes femmes et les LGBT. Merci Moira ! (rires)

Est-ce que c’est une série dans laquelle vous vous sentez de jouer pendant au moins 10 saisons comme le showrunner le souhaite ou est-ce que c’est trop lourd à porter ?

C’est une très bonne question. Je ne sais pas… c’est vrai que 10 saisons, c’est beaucoup. Et qu’au bout d’un moment on veut forcément aller voir ailleurs. Donc oui, je ne me vois pas rester 10 saisons, mais tant que la série reste pertinente et que le public veut toujours voir ce genre de production, je resterais.

C’est une série vraiment intense… est-ce qu’il y a des scènes qui vous ont stressées plus que d’autre ?

Chacune d’entre elles [rires]. C’est vraiment une série stressante, et pas forcément à cause de ce qu’il se passe dans la scène en elle-même. Parce que les gens aiment vraiment cette série, ils l’attendent au tournant. Je me mets souvent la pression à cause de ça, parce que je veux être aussi bonne que dans la saison 1.

Moira a réussi à s’échapper du centre pour rejoindre le Canada. En tant que femme noire, c’est aussi une référence à l’esclavage non ?

Waouh, vous rentrez dans le vif du sujet-là ! [Rires] La réponse est oui. Mais je ne veux pas me lancer dans cette discussion. 

Vous avez déjà reçu des témoignages de fans je suppose ?

Oui ! J’étais dans un restaurant l’autre jour et quelqu’un m’a fait passer un message qui disait « merci pour cette série qui m’occupe tous les mercredis soir ». Les gens la dévorent littéralement.

Nouvel épisode de The Handmaid’s Tale : la servante écarlate sur OCS ce jeudi :

 



Source link