Star Wars : les spin-offs sur Obi-Wan et Boba Fett en pause ? – Actus Ciné


Il y avait les films consacrés à Obi-Wan Kenobi et Boba Fett que Stephen Daldry et James Mangold devaient respectivement mettre en scène. Mais ça c’était avant que Disney ne décide de mettre le spin-offs de « Star Wars » en pause.

Lucasfilm Ltd.

Faut-il y voir la conséquence des chiffres déçevants de Solo au box-office mondial (344 millions de dollars de recettes en un mois alors que Rogue One avait terminé sa course au-delà du milliard) ? Une volonté de ne pas bâcler les projets pour respecter un calendrier pré-établi ? Un désir de redonner à Star Wars ce côté événementiel que la franchise commençait à perdre en sortant un film par an depuis 2015 ? Peut-être un peu de tout cela derrière la décision prise par Disney et Lucasfilm de mettre les spin-offs de la saga intergalactique en pause jusqu’à nouvel ordre, jetant ainsi un flou sur les projets autour d’Obi-Wan et Boba Fett que Stephen Daldry et James Mangold devaient respectivement diriger.

Selon Collider, qui rapporte l’information, l’idée serait de se focaliser sur l’Episode IX de J.J. Abrams, attendu le 19 décembre 2019 dans nos salles, et les nouvelles trilogies que préparent Rian Johnson et les créateurs de Game of Thrones. Des longs métrages qui, à terme, pourraient même prendre le pas sur ceux jusqu’ici réunis sous la bannière « A Star Wars Story » et qui ont connu de nombreux heurts : avant de décevoir au box-office (ce qui peut aussi s’expliquer par le fait qu’il soit sorti en mai, donc en pleine saison des blockbusters, quand les autres s’étaient illustrés en décembre), Solo avait fait parler de lui au moment du renvoi de ses réalisateurs Phil Lord et Chris Miller, et leur remplacement par Ron Howard, à quelques semaines de la fin des prises de vues.

Auparavant, Josh Trank avait été débarqué du spin-off sur lequel il travaillait (celui sur Boba Fett selon les rumeurs) pendant la pré-production, alors que les reshoots conséquents de Rogue One n’avaient pas été dirigés par Gareth Edwards mais Tony Gilroy, crédité comme co-scénariste dans le générique alors que son travail a été bien plus important. Des écueils que le studio avait jusqu’ici surmontés, mais ce pas en arrière constitue son premier vrai échec avec la saga dont il a obtenu le droits en octobre 2012, et grâce à laquelle il a engrangé au moins un milliard de dollars par an depuis 2015. Cette décision lui permettra-t-elle de rectifier le tir ? Les spin-offs seront-ils relancés un jour ? Des questions dont on espère avoir les réponses sous peu.

Boba Fett pourra-t-il s’illustrer ailleurs que dans cette fausse bande-annonce ?



Source link