TAU, How It Ends… Cinq films SF à voir cet été sur Netflix


Parce qu’il n’y a pas que le « Summer of love » cet été sur Netflix. AlloCiné vous propose une sélection de leurs films SF disponibles en exclusivité sur la plateforme, à savourer chez vous.


TAU – 29 juin

TAU – 29 juin
+

Une fille vivant d’escroquerie est kidnappée et retenue captive pour une étrange expérience. Elle est prisonnière de TAU, une intelligence artificielle avancée développée par Alex, son ravisseur. Une course contre la montre commence alors pour Julia, qui doit repousser les limites entre l’homme et la machine, se connecter à TAU et gagner sa liberté avant de subir le même sort que les précédents cobayes…

Lire la suite

© Netflix

1/6

TAU – 29 juin 

De : Federico D’Alessandro

Avec : Maika Monroe, Ed Skrein, Gary Oldman

De quoi ça parle ? Une fille vivant d’escroquerie est kidnappée et retenue captive pour une étrange expérience. Elle est prisonnière de TAU, une intelligence artificielle avancée développée par Alex, son ravisseur. Une course contre la montre commence alors pour Julia, qui doit repousser les limites entre l’homme et la machine, se connecter à TAU et gagner sa liberté avant de subir le même sort que les précédents cobayes…

Maika Monroe, vue dans It Follows, revient à l’épouvante-horreur avec TAU. La première réalisation de Federico D’Alessandro, storyboarder et spécialiste de l’animation chez Marvel. Bref, un film qui risque de décupler votre phobie pour les assistants vocaux…

 

How It Ends – 13 juillet

De : David M. Rosenthal

Avec : Theo James, Forest Whitaker, Kat Graham

De quoi ça parle ? Une mystérieuse apocalypse déclenche une vague de désinformation et un déluge de violence. Un homme, accompagné d’un beau-père dont il n’est pas proche, prend la route et affronte le chaos pour sauver sa femme enceinte à l’autre bout du pays.

L’ancien Four de Divergente aime décidément les ambiances de fin du monde. Il tient la tête d’affiche de How It Ends aux côtés de Forest Whitaker, film dont Netflix a racheté d’emblée les droits début 2017. Le blockbuster à ne pas rater cet été ?

 

Zoe – 20 juillet

De : Drake Doremus

Avec : Ewan McGregor, Léa Seydoux, Christina Aguilera

De quoi ça parle ? Une histoire d’amour sur fond de nouvelle technologie, avec un laboratoire de recherche scientifique travaillant sur un moyen d’améliorer les relations entre les êtres humains…

Zoe devait sortir sur Amazon Prime Vidéo mais c’est sur Netflix qu’il finit sa route. Cette romance futuriste qui nous fait penser à l’un des épisodes de Black Mirror, jouit d’un casting fantastique : la Frenchie Léa Seydoux continue sur sa lancée américaine, trois ans après avoir joué une James Bond Girl, et donne la réplique à Ewan McGregor. La chanteuse Christina Aguilera, Theo James (Divergente) et Rashida Jones (Parks and Recreation) complètent la distribution.

Extinction – – 27 juillet

De : Ben Young

Avec : Michael Peña, Lizzy Caplan, Israel Broussard

De quoi ça parle ? Un homme hanté de cauchemars dans lesquels sa femme est attaquée, devient un héros lorsque la Terre est envahie par une armée destructrice.

Même si Netflix n’a pas encore dévoilé les images d’Extinction – disponible dès le 17 juillet – ce thriller SF semble alléchant sur le papier. On apprécie tout particulièrement le casting mené par Michael Peña (toujours plaisant à voir dans un rôle plus sérieux), Lizzy Caplan et le mastodonte Mike Colter, aka le Luke Cage de la série Marvel. Le film est réalisé par Ben Young, à qui l’on doit le plébiscité Love Hunters sorti l’an dernier.

Anon – Déjà disponible

De : Andrew Niccol

Avec : Clive Owen, Amanda Seyfried, Colm Feore

De quoi ça parle ? Dans un avenir où l’intimité est abolie, un enquêteur se penche sur le profil d’un tueur en série qui a été effacé de tous les enregistrements visuels.

Le réalisateur du culte Bienvenue à Gattaca revient à la science-fiction avec Anon (pour anonyme), film dont le synopsis peut là encore fait penser à un épisode de Black Mirror. Andrew Niccol retrouve à cette occasion l’actrice Amanda Seyfried (après Time Out) et collabore pour la première fois avec Clive Owen. A travers l’histoire d’un serial killer, Anon s’interroge sur la perte de notre vie privée.

 



Source link