Buffy contre les vampires : 5 choses qu’on veut absolument voir dans la nouvelle série !


Grand soulagement pour les fans de Buffy contre les vampires, le reboot annoncé ne sera finalement pas un reboot ! Les aficionados de la première heure de la série culte craignaient, en effet, de voir leur oeuvre préférée complètement dénaturée si Willow, Xander, Angel, Cordelia… étaient incarnés par d’autres acteurs que les originaux et avaient accueilli, sans grande surprise, l’annonce originale avec une certaine tiédeur. Pour autant, le ton, les thèmes abordés et l’ambition devraient rester les mêmes. Aussi, nous avons quelques idées sur ce que nous aimerions voir pour cette nouvelle version de Buffy ! 

Des épisodes ambitieux 

Les gestes ne sont pas toujours compris !
Les gestes ne sont pas toujours compris !

Hush mettait en scène un chapitre pratiquement sans dialogue, Normal Again nous faisait croire que Buffy n’était absolument pas une tueuse de vampires mais qu’elle souffrait juste de schizophrénie et, bien entendu, Once More With Feeling a révolutionné le monde de la télévision en étant le premier épisode musical de série. Toutes ces trouvailles sont nées du génie de Joss Whedon, aussi Monica Owusu-Breen, la showrunner de la nouvelle série devra faire preuve d’ambition et de créativité pour nous offrir des épisodes particulièrement originaux.

Du second degré à tous les étages !

Et ça, c'est pas possible !
Et ça, c’est pas possible !

Si Buffy est considérée comme une série dramatique, ses dialogues ont toujours été emprunt d’un comique toujours très bien vu, là encore grâce à la patte « Whedonienne ». Un second degré que l’on aimerait également retrouver dans la nouvelle version de la tueuse de vampires. 

Un Scooby Gang…enfin presque !

Rien n'est plus puissant qu'un câlin !
Rien n’est plus puissant qu’un câlin !

Monica Owusu-Breen a rassuré les fans en déclarant qu’il n’existait qu’une seule version du Scooby Gang et c’était celle que nous connaissions ! Pour autant, nous aimions l’idée de voir Buffy entourée et aidée d’amis parfois maladroits, mais toujours bien intentionnés. Aussi, sans reprendre les mêmes caractéristiques – de peur de souffrir de la comparaison – la nouvelle tueuse devrait, elle aussi, avoir sa « bande » de comparses prête à tout pour elle ! Reste à trouver un nom aussi accrocheur que le « scooby gang ».

Un nouveau format 

Buffy. Pas. contente
Buffy. Pas. contente

A l’exception de sa première saison qui ne comptait que 12 chapitres, Buffy a suivi le format traditionnel de 22 épisodes par année de diffusion. Et à voir Beer Bad ou Ted, on réalise qu’un nombre plus ramassé d’intrigues n’aurait pas été un mal. Depuis son apparition, il y a 20 ans, les modes de visionnage des séries ont changé et nous verrions bien la nouvelle déclinaison de Buffy diffusée sur une chaîne du câble ou encore sur Netflix avec des saisons plus courtes de huit ou neuf épisodes à la Stranger Things

Buffy, une héroïne moderne mais pas trop  

Ou appelle sur mon 06
Ou appelle sur mon 06

Nous trichons un peu avec cette dernière parie en énonçant ce que nous ne voudrions pas voir. Nous savons qu’une phrase comme « Si l’Apocalypse arrive, bipez-moi » sera impossible à écrire pour ce Buffy nouvelle génération avec l’omniprésence des téléphones portables mais nous détesterions voir une tueuse ultra-connectée ou pire une Willow, génie de l’informatique capable de hacker n’importe quel système à partir d’une simple tablette. Pour autant, nous aimerions voir les thèmes actuels d’émancipation féminine, de préoccupations LBGTQ ou encore d’émigration être abordés dans la série ! A l’époque, Buffy avait permis de briser de nombreux tabous en faisant de Willow une lesbienne assumée. 





Source link