La théorie qui tue sur Au Poste ! de Quentin Dupieux



Farfelue à souhait, elle amuse beaucoup le réalisateur.

Attention, spoilers ! Si vous n’avez pas vu Au Poste !, ne lisez pas cet article.

Dans Au poste !, Quentin Dupieux (Rubber, Réalité…) prend un malin plaisir à perdre ses spectateurs à coup de répliques loufoques et situations absurdes. Une enquête originale avec Benoît Poelvoorde, Grégoire Ludig, Marc Fraize ou encore Anaïs Demoustier, qui fait évidemment l’objet d’analyses depuis sa sortie le 4 juillet. Celle-ci, proposée par un internaute sur Allociné, puis partagée sur Twitter, a attiré l’attention du réalisateur :


Au Poste ! : Poelvoorde et Ludig désopilants [Critique]

Ahhh, « c’est pour ça ! »
Et si les personnages du film étaient en fait tous morts ? Et s’ils rejouaient sans cesse le même interrogatoire en guise de purgatoire ? Interpellé sur le réseau social, Quentin Dupieux a répondu avec humour : « mon avis sur cet avis : au moins c’est truffé d’humour – ça écrase de fait tous les avis ennuyeux sans humour (positifs ou négatifs) – j’adore ‘mort dans les années 90 (équerre en fer)’ – le mec est balaise. »


Au Poste ! : Rencontre avec Benoît Poelvoorde et Quentin Dupieux

Un commentaire qui laisse le public toujours aussi perdu. Si vous voulez continuer à faire marcher vos petites cellules grises, Au poste ! est toujours à l’affiche. Bande-annonce :





Source link