Lost : les meilleurs cliffhangers de la série


« Lost » a su jouer avec les nerfs de ses fans notamment grâce à ses fins d’épisodes hallucinantes qui scotchaient les téléspectateurs à leur canapé en souhaitant que la semaine passe plus vite. Retour sur ses fins d’épisodes qui nous ont marquées.


BECAUSE YOU LEFT (saison 5, épisode 1)

BECAUSE YOU LEFT (saison 5, épisode 1)
+

Que fait Daniel Faraday en 1977 avec la DHARMA Initiative ?!

Lire la suite

© Capture d’écran

1/7

Tout ce que vous lirez ci-dessous est SPOILER, il convient donc d’arrêter ici votre lecture si vous n’avez pas vu la série et souhaitez garder intactes toutes ses surprises :

Un cliffhanger est un moment choquant ou surprenant d’une série. Voici donc nos meilleurs cliffhangers « lostiens ». Cette sélection est évidemment subjective et chacun aura la sienne, n’hésitez pas à partager le vôtre dans les commentaires. Ce qui suit est simplement un ressenti de l’auteur, qui ne saurait détenir la vérité sur la série.

BECAUSE YOU LEFT (saison 5, épisode 1)

En 1977, le professeur Chang (personnage déjà aperçu dans les films de le Projet DHARMA) se réveille et donne le biberon à un bébé. Il se rend ensuite à un tournage pour expliquer à quoi sert la station de la Flèche sur l’île. Il est cependant interrompu par un ouvrier venu lui annoncer un problème avec la station de l’Orchidée, qui est en pleine construction. Après avoir stoppé les travaux, on se rend compte que l’un des ouvriers est… Daniel Faraday !

Personnage introduit dans la saison précédente, Faraday est un physicien spécialiste des voyages dans le temps et se retrouve à l’époque où le DHARMA Project bat son plein. Faraday va aussi visiter Desmond sous la trappe pour lui annoncer qu’il est « spécial » et que les sauts dans le temps de l’île n’ont pas d’effet sur lui ! Une autre surprise pour ce season premiere titré en français Les Exilés.

TOMBE DU CIEL (saison 1, épisode 19)

Dans Deus Ex Machina, l’épisode voit surtout Locke et Boone essayer d’ouvrir la trappe afin de découvrir ses mystères. Après une vision des plus étranges et une blessure de Boone en tentant de grimper dans un arbre, Locke reste seul de nuit près de la trappe et pleure en se plaignant que ses efforts ne sont pas récompensés. Et soudainement, la trappe s’allume !

Même si quelques épisodes seront encore nécessaires pour découvrir ce qu’abrite la trappe, ce moment de la première saison a su créer la surprise avec l’effet pourtant éculé qu’est « la lumière dans les ténèbres ». Symboliquement, c’est une étape de plus dans le cheminement de Locke qui ne sortira plus jamais de son crédo : « l’île attend quelque chose de nous », « le destin nous a conduit à elle ». Les oppositions avec Jack à ce sujet offriront au téléspectateur des moments de tension parmi les plus savoureux de la série. La fin de la saison se terminera avec l’ouverture de la trappe, un autre cliffhanger.

BLOQUES! (saison 2, épisode 17)

Le mystérieux Henry Gale, prisonnier des survivants de l’île et gardé au bunker, n’était finalement pas qui il paraissait. Grâce à Sayid, ce personnage manipulateur et calculateur joué par Michael Emerson était enfin démasqué. Mort sur l’île suite à un mauvais voyage en ballon dirigeable, Henry Gale fut enterré sur place. Lorsque Sayid et sa troupe trouvent son ballon, ils trouvent aussi un corps, celui d’un homme nommé… Henry Gale ! Mais qui donc occupe leur bunker dans ce cas ?!

C’est sur cette question que se termine l’épisode qui en parallèle voit « Henry Gale » (Ben) aider John Locke avec une porte anti-souffle qui aurait pu le broyer. En échange, Ben fait promettre à Locke de le protéger de Sayid « quoi qu’il arrive ». Un coup de maître du talentueux manipulateur. A noter que le titre VO est un jeu de mot : Lockdown signifie littéralement « enfermé » mais peut aussi être pris au sens où Locke est down : au sol.

LE MESSAGER (saison 4, épisode 11)

Cabin Fever fait partie de ces épisodes au cours desquels le Lostie a le cerveau vrillé par les possibilités apportées par une nouvelle information lâchée par les scénaristes. Dans cet épisode, Locke entre dans la cabane de Jacob et y parle avec Christian, le père de Jack (en réalité la fumée noire). « Christian » déclare s’occuper de Claire et demande à Locke ce qu’il veut vraiment. Locke sort de la cabane et annonce à Ben et à Hurley qu’il va devoir « déplacer l’île ».

Comment une île peut-elle se déplacer ? Comment Christian qui est arrivé mort sur l’île est-il debout face à Locke ? Que fait Claire dans cette cabane ? Où est passé le bébé Aaron ? Autant de questions qui resteront sans réponse quelques temps, sauf la première d’entre elles, qui sera réglée à la fin de la saison 4 et aura d’importantes conséquences sur la saison suivante.

THROUGH THE LOOKING GLASS (saison 3 épisode 22 et 23)

Double épisode, Au-delà du miroir fait réaliser au spectateur que la série va contenir des flash-forwards, qui présentent des événements non pas passés (comme ce fut le cas pendant 3 saisons) mais à venir. C’est  aussi l’épisode dans lequel Jack pousse un cri de désespoir : « we have to go back ! » (« nous devons y retourner ! ») là où Kate se détourne.

Enfin et surtout, c’est l’épisode du sacrifice de Charlie (Dominic Monaghan). Ce dernier parvient à contacter Penny (Sonya Walger) par radio et la compagne de Desmond a le temps de lui révéler qu’elle n’est pas à bord du bateau qui approche de l’île. Mais la pièce dans laquelle se trouve Charlie est inondée. Avant de mourir noyé, il écrira sur sa main, à l’attention de Desmond, « Not Penny’s Boat » (« pas le bateau de Penny »). Un moment marquant devant lequel plusieurs « Losties » ont versé des torrents de larmes et l’un des plus beaux moments de télévision offert par la série.

Notre classement des saisons de la pire à la meilleure :

Voir le diaporama

Diaporama

Lost : les saisons classées de la pire à la meilleure

6 photos



Source link