Mulan : verra-t-on Mushu dans la version live du classique Disney ? – Actus Ciné


Ainsi que le présume une enquête menée sur Twitter par nerdy, le projet Mulan en prises de vues réelles prévu pour 2020 pourrait devoir se passer de nombreux éléments clés du classique animé Disney qui appartiendraient désormais à Jeffrey Katzenberg.

Walt Disney Pictures

Et si, à l’inverse de Cendrillon (2015), du Livre de la Jungle (2016), ou encore de La Belle et la Bête (2017), le projet Mulan en prises de vues réelles attendu pour le mois de mars 2020 différait totalement du classique Disney original ? Et si on n’y croisait ni Mushu, ni Shan-Yu, ni Chi-Fu ni Yao ? Et si on n’y trouvait pas la moindre chanson ? Et si le Mulan de 2020 n’était pas un remake mais bien une nouvelle adaptation de la célèbre légende chinoise ?

C’est en tout cas l’hypothèse avancée sur Twitter par le compte de nerdy, spécialisé dans la culture asiatique, et dont les arguments semblent concorder avec les récentes annonces de Disney. Dans son enquête, il présume en effet que le studio ne sera pas en mesure de réutiliser les personnages secondaires du Mulan animé, car ils ne leur appartiennent tout simplement plus. A qui appartiennent-ils dans ce cas ? A un certain… Jeffrey Katzenberg.

Ce légendaire producteur à la carrière mouvementée fait partie des figures majeures de Disney au début des années 90, véritable âge d’or du studio au cours duquel ont été réalisés des classiques tels que La Belle et la BêteAladdin ou encore Le Roi Lion. Après de houleuses relations avec l’administration, Katzenberg a pourtant claqué la porte du studio en 1994 pour aller fonder Dreamworks avec Steven Spielberg et David Geffen, réclamant à Disney une part de 2% sur les revenus engrangés par les films qu’il avait supervisés.

Paramount Pictures France

Ainsi que l’explique nerdy dans son enquête, au terme de 19 mois de procès, Katzenberg et Disney sont finalement parvenus à un accord, dont la nature a été tenue secrète. Le studio ayant catégoriquement refusé de céder à Katzenberg 2% des recettes du Roi Lion ou d’Aladdin, qui étaient déjà des succès à l’époque, nerdy imagine que le producteur s’est finalement vu offrir les droits du dernier film d’animation sur lequel il avait travaillé chez Disney, et qui n’était pas encore sorti à l’époque : Mulan

Plus de 20 ans après, cela expliquerait pourquoi Disney n’envisage pas le retour des personnages et des chansons qui ont bercé l’enfance des fans pour leur nouvelle adaptation en prises de vues réelles. Les seuls protagonistes présents dans le film d’animation que l’on retrouve au casting du projet live sont en effet Mulan et l’Empereur de Chine, qui sont des personnages historiques, et donc libres de droits.

En attendant des premières images et davantage d’informations concernant le Mulan de 2020, il convient donc pour le moment de se préparer à un film radicalement différent du Disney original, ponctué de scènes d’action épiques et de combats chorégraphiés, ainsi que le déclarait récemment la réalisatrice Niki Caro.

L’enquête de nerdy en intégralité sur Twitter…

 



Source link