The Originals c’est fini : comment se termine le spin-off de Vampire Diaries ? [SPOILERS] – News Séries à la TV


Après cinq saisons, « The Originals », le spin-off de « Vampire Diaries » centré sur Klaus Mikaelson, s’est achevé hier soir aux États-Unis sur la CW. Que faut-il retenir de ce final à la fois heureux et tragique ? On débriefe.

Bob Mahoney/The CW

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent évidemment des spoilers sur le dernier épisode de The Originals, diffusé hier soir aux États-Unis ! Si vous ne voulez rien savoir, passez votre chemin !!

Lancée en 2013 sur la CW, The Originals, la série dérivée de Vampire Diaries centrée sur Klaus Mikaelson (Joseph Morgan) et sa famille de vampires originels, s’est achevée hier soir aux États-Unis après 5 saisons et 92 épisodes de twists en tous genres. Annoncé par la créatrice de la série elle-même comme un final mêlant moments joyeux et moments bien plus tragiques, « When the Saints Go Marching in », le treizième et dernier épisode de cette ultime saison, devrait ravir les fans de la première heure puisqu’il clôt comme il se doit les aventures de Klaus, Elijah, Rebekah, Kol et Freya, tout en laissant la porte ouverte à d’autres déclinaisons de la franchise, à commencer par Legacies, qui débutera cet automne sur la CW.

Quel sort les scénaristes ont-il réservé à Klaus ? Quels visages familiers ont fait leur retour pour une toute dernière apparition ? Voilà ce qu’il faut retenir de cet ultime épisode…

La rédemption de Klaus

Reprenant là où s’est arrêté l’épisode précédent, le series finale de The Originals débute au moment où, après avoir absorbé la magie noire qui habitait Hope, Klaus est sur le point de se suicider à l’aide du pieu en chêne blanc (la seule arme capable de tuer un vampire originel). Elijah (Daniel Gillies) tente de dissuader son frère, en lui promettant que s’il rentre avec lui à la Nouvelle-Orléans, ils trouveront ensemble un autre moyen de se débarrasser de cette magie noire. Mais Klaus est bien décidé à se sacrifier pour sauver sa fille. Et c’est justement à ce moment-là que Hope (Danielle Rose Russell) fait son entrée et comprend ce qui est en train de se passer. Elle utilise alors ses pouvoirs et fait perdre connaissance à son père pour gagner un peu de temps et l’empêcher de commettre l’irréparable.

Malheureusement, de retour à la Nouvelle-Orélans, Hope doit se rendre à l’évidence : Klaus n’a plus que quelques heures à vivre, avant que la magie noire ne l’ait complètement consumé de l’intérieur, et rien ne pourra le sauver (pas même un nouveau sort de dispersion, qui reviendrait à ramener les différents membres de la famille à la situation qu’ils ont vécu il y a des années – à la fin de la saison 4 – et les forcerait à s’éparpiller à nouveau aux quatres coins du globe). Comme Freya l’avoue à contre-coeur à sa nièce : « Il n’y a pas assez de magie au sein de l’univers pour pouvoir freiner le processus ». Pauvre Klaus…

Avant d’en finir avec sa longue et tumultueuse vie, Klaus, justement, doit tout d’abord faire face aux effets secondaires de la magie noire. Le vampire originel est en effet sujet à des hallucinations qui lui font successivement voir Mikael (Sebastian Roché), son horrible père, et Cami (Leah Pipes), son ancien amour défunt, qui font alors office de diable et d’ange sur son épaule. Mikael le tourmente tellement qu’il va jusqu’à pousser son fils à se persuader qu’il doit tuer Hope, et qu’il aurait même dû la tuer avant sa naissance. L’intervention d’Elijah et de Hope empêche finalement Klaus de mettre à exécution les plans de Mikael et Elijah absorbe une partie de la magie noire de son frère pour lui rendre un peu de lucidité dans ses derniers instants.

Capture d’écran / CW

Avant de faire ses adieux à toute sa famille lors d’une vrai moment de joie, autour d’un repas qui rassemble une toute dernière fois l’ensemble des Mikaelson et de leurs proches, Klaus a tout de même droit à une ultime visite de la part de Caroline (Candice King), qui lui fait écouter le message qu’il lui avait laissé à la fin de la saison 4 de Vampire Diaries (dans le backdoor pilot de The Originals) et vient lui réclamer ce qu’il lui avait promis à l’époque : un tour de la Nouvelle-Orléans. Et si ces retrouvailles n’offrent pas aux fans de « Klaroline » ce qu’ils espéraient sûrement (une histoire d’amour), nous avons tout de même droit à un baiser et à une très belle scène d’adieu entre ces deux personnages phares de la franchise Vampire Diaries, lorsque Caroline explique à Klaus comment dire adieu à Hope et lui laisse entendre qu’elle « ne l’oubliera jamais ».

L’épisode, et la série, s’achèvent ensuite sur le suicide de Klaus, mais non sans un dernier twist, dans la plus pure tradition de The Originals. En effet, Elijah brise en deux le pieu en chêne blanc et révèle à son frère qu’il va mourir à ses côtés (le reste de la famille lui a même donné sa bénédiction). Elijah explique à Klaus que sa mission dans la vie a toujours été de l’amener vers la rédemption et que, maintenant que cette mission a été remplie, il souhaite lui aussi mourir et accéder à la paix (afin d’offrir à Hayley cette fameuse danse qu’il lui a promis ?). « Et s’il n’y avait pas de paix après tout ceci ? Juste de l’obscurité ? », demande Klaus à son frère. « Nous l’affronterons ensemble. Comme toujours », répond Elijah. « Je ne mérite pas l’amour que tu m’a donné mon frère, mais je te suis tellement reconnaissant », poursuit Klaus. « Ce fut un voyage glorieux, Niklaus. Et le plus grand des honneurs ». Et après ces dernières paroles d’Elijah, les deux frères Mikaelson se poignardent mutuellement et les cendres de leurs corps désormais devenus gris commencent à s’envoler vers le ciel.

Capture d’écran / CW

« Ce n’est pas la fin des Mikaelson »

Si l’happy end de Klaus et d’Elijah n’a pas pu se faire autrement que dans la mort, les autres membres de la famille Mikaelson ont, eux, droit à une fin moins tragique, qui ouvre pas mal de possibilités pour l’avenir aux scénaristes de Legacies, qui pourraient avoir envie, un jour ou l’autre, de nous donner des nouvelles de Rebekah, de Kol, ou de Freya…

  • Avant de mourir, Klaus apprend à Rebekah (Claire Holt) qu’une fiole contenant le fameux remède capable de retourner un vampire à l’état d’humain l’attend auprès de Caroline à Mystic Falls et qu’elle pourra l’utiliser quand elle le voudra. Une jolie fin pour Rebekah, qui a toujours voulu redevenir humaine et courait déjà après le remède dans Vampire Diaries. Rebekah s’empresse alors d’aller voir Marcel (Charles Michael Davis) pour lui déclarer son amour. Elle lui annonce qu’elle va redevenir humaine et, après lui avoir demandé s’il est prêt à passer les prochains 100 ans à ses côtés, accepte finalement sa demande en mariage.
  • Freya (Riley Voelkel), de son côté, a la mauvaise surprise, en début d’épisode, de découvrir que Vincent (Yusuf Gatewood) a décidé de quitter la Nouvelle-Orléans une bonne fois pour toutes afin de faire table rase du passé. Freya lui avoue alors que Keelin (Christina Moses) et elle souhaitent fonder une famille et qu’elles avaient pensé à lui pour être le père de leur enfant. Vincent lui explique qu’il n’est pas prêt à enfanter, par peur de souffrir à nouveau, mais finit par changer d’avis en fin d’épisode, après avoir été témoin de l’amour qui unit les Mikaelson.
  • L’avenir de Kol (Nathaniel Buzolic) n’est quand à lui pas vraiment détaillé, mais ses relations souvent compliquées avec Klaus s’achèvent sur une note apaisée puisque Kol a enfin le droit à un « Je t’aime » de la part de son grand frère.
  • Quant à Hope, elle promet à son père qu’elle va retourner suivre ses études au sein de l’école Salvatore et qu’elle ira bien, « parce qu’elle est une Mikaelson ». Des aventures que l’on pourra suivre dès octobre dans Legacies, le spin-off qui lui sera consacré.
Bob Mahoney/The CW

La seule fin possible, selon Julie Plec

Interrogée par TVLine à la suite de la diffusion du final hier soir, Julie Plec, la créatrice de Vampire Diaries et de The Originals, a déclaré au sujet de cette fin « tragique », marquée par la mort des deux héros de la série : « Je ne peux pas imaginer d’autre fin possible. Il fallait donc que ce soit cette fin-là. Joseph Morgan avait exactement la même vision que moi. Nous racontions l’histoire de deux êtres immortels – d’après vous quelle pouvait être la fin de cette histoire ? La fin devait être leur libération de cette immortalité ».

Julie Plec a également expliqué son choix de faire mourir Klaus et Elijah, et pas juste l’un d’eux : « J’étais certaine que l’un d’eux allait mourir. Je pensais que cela allait être Klaus et que nous allions laisser Elijah vivre une vie totalement libre, sans son frère. Mais ensuite, nous nous sommes retrouvés à raconter cette histoire pour Elijah au cours de cette dernière saison. Nous l’avons laissé vivre cette vie libre et il est tout de même revenu auprès de son frère parce que, pour le meilleur et pour le pire, c’est l’héritage de Klaus et d’Elijah. Un peu comme dans N’oublie jamais, il me semblait normal qu’ils terminent leur vie ensemble ».

« (…) Elijah a toujours été poussé par cette culpabilité. Il a été le témoin, et parfois le complice, de la violence de leur père envers Klaus, et il s’est toujours senti responsable. Durant plus de mille ans, c’est devenu une co-dépendence pathologique pour lui. Son seul rêve dans la vie était d’aider son frère à trouver la rédemption grâce à la découverte et à la compréhension d’un amour inconditionnel. Dans les derniers instants du final, alors que Klaus est sur le point de se sacrifier pour sa fille et pour sa famille, Elijah réalise que Klaus est arrivé au terme de ce voyage, ce qui signifie qu’il a lui aussi terminé sa mission. (…) Qu’il soit aux côtés de son frère lorsqu’ils parviennent à échapper à leur immortalité – une malédiction qu’on leur a jeté – me paraissait logique. C’était beau et il me semblait que ces deux-là étaient destinés à être ensemble. Ils sont la finalité non-romantique de la série ».

Et pour les fans qui seraient déjà en manque de The Originals, pas de panique, l’esprit de la série devrait continuer à vivre à travers Legacies, qui verra Hope se remettre des événements du final et vivre la fin de son adolescence à Mystic Falls : « Lorsque nous retrouverons Hope deux ans après, elle aura une nouvelle vision de la vie », explique Julie Plec. « Elle aura des cicatrices et des blessures qu’elle n’avait pas avant la fin de The Originals. Hope sera désormais une jeune femme avec beaucoup de cicatrices émotionnelles, et je pense que c’est ce qui va faire d’elle une héroïne plus dynamique ».

La saison 5 de The Originals est disponible en intégralité en VOST sur MyTF1 VOD :

 



Source link