Who is America? : Sacha Baron Cohen piège un élu républicain qui démissionne dans la foulée – Actus Ciné


Dès le deuxième épisode de son nouveau programme diffusé sur la chaîne américaine Showtime, l’humoriste Sacha Baron Cohen a réussi à piéger l’élu géorgien républicain Jason Spencer, qui a dû renoncer à ses fonctions.

Showtime

Vous le connaissez : Sacha Baron Cohen aime se déguiser pour piéger les gens. Après avoir usé jusqu’à la corde ses personnages d’Ali G, de Borat et de Brüno, l’humoriste d’origine britannique a dû se créer de nouveaux alter-egos pour continuer ses canulars. Dans sa nouvelle émission diffusée sur Showtime Who is America?, il part à la rencontre d’Américains en tous genres pour brosser un nouveau portrait caricatural des Etats-Unis sous Donald Trump.

C’est ainsi qu’il s’est fait passer pour un expert de la sécurité, ex-agent du Mossad, auprès de Jason Spencer, élu de la Chambre des Représentants. Dans un extrait accablant, Sacha Baron Cohen, méconnaissable avec son mono-sourcil et sa coupe militaire, lui suggère des méthodes racistes, sexistes et homophobes pour lutter contre toute menace terroriste islamiste. Sans se faire prier, l’élu s’exécute.

Après avoir imité un touriste chinois en employant tous les clichés du vocabulaire asiatique, Jason Spencer utilise une perche à selfie pour prendre une photo sous une burka, vocifère à pleins poumons le mot « nègre » à quatre reprise et baisse son pantalon pour repousser avec son postérieur d’éventuels preneurs d’otages qui auraient peur de toucher les attributs sexuels d’un homme.

Malgré le soutien de quelques figures politiques célèbres qui furent elles aussi victimes des canulars de Sacha Baron Cohen (comme Sarah Palin), Jason Spencer a annoncé qu’il quitterait ses fonctions à la Chambre des Représentants dès le 31 juillet 2018.

Quand Sacha Baron Cohen reprend son rôle de Borat chez Jimmy Kimmel

 



Source link