Wonder Woman 1984 : Pedro Pascal incarne-t-il un célèbre ennemi de Superman ? – Actus Ciné


Nouveau venu dans la saga, Pedro Pascal nous dévoile son look dans « Wonder Woman 1984 » grâce à une photo postée par Patty Jenkins. La réalisatrice qui donne, au passage, un gros indice sur le rôle de l’acteur dans le film.

Warner Bros. Pictures

Non pas un mais deux ennemis face à Wonder Woman ? Alors que Cheetah doit déjà se dresser sur la route de l’Amazone, sous les traits de Kristen WiigPatty Jenkins vient-elle de révéler la présence d’un autre adversaire en dévoilant cette photo, en apparence anodine, de Pedro Pascal dans le long métrage attendu le 30 octobre 2019 dans nos salles.

(« Je ne peux pas… arrêter… de regarder… Pedro Pascal !!! »)

À première vue, l’acteur de Game of Thrones et Narcos n’a pas de look particulier. Sauf si l’on regarde de plus près ce costume et cette couleur de cheveux, qui rappellent très fortement Maxwell Lord, riche et brillant businessman créé en 1987 et apparu, en chair et en os, dans les séries Smallville et Supergirl, sous les traits respectifs de Gil Bellows et Peter Facinelli. Et quand on voit une case comme celle ci-dessous, il y a effectivement quelque chose.

DC Comics

Encore plus lorsque l’on sait que Maxwell Lord est en réalité un méta-humain doté de pouvoirs mentaux et capable de contrôler les pensées des autres humains. Il peut ainsi faire preuve de suggestion comme prendre les commandes de la totalité d’un esprit, ce qu’il a notamment fait avec Superman. Et expliquerait donc la légende postée par Patty Jenkins pour accompagner la photo sur Twitter, qui donne l’impression que sa volonté est entravée.

S’il va falloir attendre encore un peu avant d’en avoir la confirmation, la présence de Maxwell Lord n’entraînerait pas celle de Superman, car le récit se déroulera en 1984. Mais le long métrage pourrait s’inspirer des événements survenus dans la série de comic books Infinite Crisis, qui voyait Wonder Woman le tuer, à sa demande, suite à ses actes malveillants, avant que les images du meurtre ne viennent entâcher la réputation de la super-héroïne. Quand on sait que Geoff Johns, scénariste du récit, a aussi travaillé sur le script du long métrage, cette possibilité n’est vraiment pas à exclure.



Source link